Guiglo 2010

Guiglo est une petite ville de l’ouest de la Cote d’Ivoire, située à environ 600 kilomètres d’Abijan, la capitale du pays.

Les élections présidentielles qui se sont tenues en octobre 2010 menèrent à une crise politique et humanitaire majeure, après que le président en exercice, Laurent Gbagbo, et le leader de l’opposition, Alassane Ouattara, aient tous deux revendiqué la victoire. L’impasse politique se mua en violence dans les rues d’Abidjan et dans l’ouest du pays.

Des dizaines de milliers de personnes fuirent les violences dans d’autres parties de la Cote d’Ivoire ainsi que dans les pays voisins, tels que le Ghana et le Libéria, tandis que des massacres étaient rapportés dans l’ouest du pays au début de l’année 2011. De nombreuses personnes furent tuées en raison de leur origine ethnique ou de leur affiliation politique présumée.

Les photographies ont été réalisées en 2010 à Guiglo et ses environs, quelques mois avant que la crise ne débute. Elles sont des instants de la vie quotidienne de personnes juste avant que la crise n’éclate.

L’humanité, la tranquillité et la paix qui émanent de ces images contrastent violemment à la fois avec la violence et les massacres qui se sont produits au lendemain des élections, mais aussi avec le type d’images habituellement montrées des régions frappées par la guerre.

Toutes les personnes photographiées ont été affectées, peu ou prou, par la situation d’insécurité et de violence généralisée qui a suivi les élections.