Kakuma 2006

Kakuma est un camp de l’UNHCR situé dans la province Turkana, nord-ouest du Kenya, non loin du lac Turkana à l’est, de l’Ouganda à l’ouest, et du Soudan au Nord. Le camp fut ouvert en 1992 et accueille une population de réfugiés d’environs 100.000 personnes venant de dix pays d’Afrique différents, principalement du Soudan, de la Somalie et d’Ethiopie. Les Turkana, la tribu locale, vivent dans et aux alentours du camp. Ils sont traditionnellement pasteurs, élevant chameaux et chèvres.

La région Turkana est semi aride et les conditions climatiques y sont particulièrement rudes. Vivre a Kakuma pour un réfugié peut s’avérer être une expérience difficile. La chaleur, le manque d’eau, les tempêtes de poussière, la malnutrition, le déclenchement de maladies contagieuses ainsi que le paludisme sont autant de problèmes récurrents. En outre les Turkana et leurs troupeaux souffrent de plus en plus des effets de la sécheresse grandissante en raison du réchauffement de la planète.