Ces photographies ont été réalisées entre juillet 2016 et juin 2018 au camp de réfugiés de Kiryandongo, en Ouganda, ou j’occupais le poste de chef du bureau de l’organisation responsable de la gestion globale des services prodigués aux réfugiés, en coordination avec l’organe gouvernemental chargé des réfugiés en Ouganda. Parallèlement, j’ai également régulièrement photographié les réfugiés pendant toute cette période. Cette position m’a permis de dresser un portrait unique et original de la diversité de la vie quotidienne des réfugiés dans un environnement de camp de réfugiés.

La série d'images de Kiryandongo est un témoignage étonnant de découverte du monde des réfugiés rendu accessible par ma proximité avec ces derniers, par ma connaissance des réfugiés et des problématiques auxquelles ils sont confrontés, par la manière dont j’ai j’ai capté avec dignité la diversité de la vie individuelle des femmes, des hommes, des enfants contraints de négocier à Kiryandongo une vie déchirée par les conflits.

Le camp de réfugiés de Kiryandongo est situé dans le centre-ouest de l’Ouganda, à environ 220 km de Kampala, la capitale. La camp a été créé en 1990 et a été réouvert en 2014 lors d'un afflux de sud-soudanais. Il a fait face à un autre afflux de réfugiés sud-soudanais à partir de juillet 2016 et, à compter de 2018, accueille près de 60 000 réfugiés. La grande majorité des réfugiés viennent du Sud-Soudan et un plus petit nombre du Kenya, de la République démocratique du Congo et d'autres pays voisins. Les réfugiés à Kiryandongo appartiennent à divers groupes ethniques, principalement originaires du Sud-Soudan: Dinka, Nuer, Acholi, Kuku, Kakwa, Madi, Siluk, Luos, etc.

Le camp de réfugiés couvre une superficie de 27 miles carrés et fournit un abri, des terres ainsi que des services d’éducation, de santé, d’alimentation, de subsistance, de consolidation de la paix et d’approvisionnement en eau/assainissement aux réfugiés. La camp est bien établi, avec des terres divisées en parcelles sur lesquelles les réfugiés construisent des maisons en brique et en terre et cultivent des parcelles de terre à petite échelle.