Yoff 2012

Yoff est un quartier de Dakar, au Sénégal. À l’origine un village de pêcheurs Lébou, le lieu s’est urbanisé mais reste l'un des ports de pêche traditionnels les plus importants du Sénégal et le quartier le plus traditionnel de Dakar. La pêche et ses activités annexes constituent la base de l'économie de Yoff.

Le nombre de pêcheurs est variable selon les saisons. Ces pêcheurs sont non seulement des autochtones, mais aussi des saisonniers venant de Saint Louis, De Kayar ou de la Petite Cote. Les espèces péchées sont notamment la sardine, le mérou, le thon, l’espadon, la lotte, etc. Selon les saisons, les poissons péchés sont parfois de grandes tailles (plus de trois mètres pour de grands espadons). Les moyens techniques restent assez limités (pirogues motorisées) et cette pêche artisanale est mise en danger par les gros chalutiers qui pratiquent une pêche industrielle au large.

Yoff est un village qui a conservé son caractère. Tout le monde s'y connait et la plupart des familles y vivent depuis des générations. L’esprit communautaire y prévaut. Cela en fait un lieu plein de convivialité ou il fait bon déambuler. Un lieu fait de ruelles étroites, sinueuses et ensablées au détour desquelles l’on fait à chaque instant de nouvelles découvertes, de belles rencontres humaines. Un labyrinthe qui résonne du bruit des enfants qui y jouent, du bruit des activités des cours et arrières cours.

Yoff c’est aussi des visages joyeux et amicaux, les activités de la pêche ou sportives sur la plage, des chevaux tirant des charrettes chargées de poisson. Ce sont encore des silhouettes colorées découpées par un soleil intense.

Les photographies de Yoff sont un peu tout cela : un voyage itinérant au cœur de ce quartier de pêcheurs, une rencontre avec ses habitants et leur vie quotidienne, des moments privilégiés avec une communauté chaleureuse, des impressions d’une Afrique vivante, malgré les difficultés du quotidien.